Las minas de oro de los incas, el Sol y las culturas del Collasuyu

Légende de la couverture / Leyenda de la carátula : Visage de la figurine masculine inca en argent élaborée en fonte. V A 28915 de l’Ethnologishes Museum-Staatliche Museen zu Berlin. Figurine étudiée dans l’article Guerra et al. (ce bulletin) / Rostro de la estatuilla masculina inca de plata elaborada en vaciado. V A 28915 del Ethnologishes Museum- Staatliche Museen zu Berlin. Estatuilla estudiada en el artículo Guerra et al. (este boletín) © Ethnologishes Museum-Staatliche Museen zu Berlin. Fotographie/ Fotografía M. F. Guerra © Institut Français d’Études Andines, UMIFRE 17 MEAE / CNRS USR 3337 Amérique latine

Les mines d’or des Incas, le Soleil et les cultures du Collasuyu
The Incas’ gold mines, the Sun and the cultures of the Collasuyu

Par Thérèse Bouysse-Cassagne
Resumen
La conquista de las minas de oro del Collasuyu por los incas tenía varias metas: abrir las puertas de las riquezas y las del Andesuyu. Antes de los incas, esta gran región minera situada en los valles pertenecía a los pukina-collas, descendientes de Tiwanaku y guardianes del culto solar de la isla Titicaca. Este culto, estrechamente vinculado con el oro —ya que este era, en realidad, las lágrimas del Sol—, había sido heredado de las tradiciones de una época anterior, prepukara o pukara, inscrita en los monolitos de estilo yayamama. Estas se habían difundido en una amplia región e influenciado el culto incaico en el Punchao.
Résumé
La conquête des mines d’or du Collasuyu par les Incas avait plusieurs buts : ouvrir les portes de l’Andesuyu et celles des richesses. Avant les Incas, cette grande région minière située dans les vallées, avait appartenu aux Pukina-Colla, descendants de Tiwanaku et gardiens du culte solaire de l’ile Titicaca. Ce culte, étroitement lié à l’or — puisque l’or était fait des larmes du Soleil —, avait hérité des traditions d’une époque antérieure, pre-Pukara ou Pukara, inscrite dans les monolithes de style Yayamama. Celles-ci s’étaient diffusées dans une vaste région et avaient influencé le culte inca à Punchao.
voir le texte complet sur OpenEdition Journals/ ver texto completo en: Bulletin de l’Institut Français d’Études Andines


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.